Guide en ligne sur le géofencing

géofencing

Le geofencing est une application innovante qui permet d’accroître les chiffres d’affaires d’une entreprise. Afin d’augmenter les ventes, l’exploitation du volume de données de géolocalisation est réalisée par l’émergence du Big Data. Geofencing désigne un mot anglais équivalent à géorepérage en français. Cette nouvelle technologie fait partie des techniques marketing incontournables de ce siècle.

Le géofencing : qu’est-ce que c’est ?

Le geofencing représente une stratégie marketing permettant à une société de localiser ses prospects et clients. Il s’agit des SMS ou push envoyés aux gens qui sortent ou qui entrent dans un endroit précis. Le système détermine des barrières virtuelles pour les appareils électroniques. Les limites sont alors définies par l’administrateur de l’application.

Appelé aussi « gardiennage virtuel », le logiciel est un moyen de transmission d’une offre commerciale ciblée et personnalisée aux prospects. Un message ou une notification alerte la cible sur son smartphone ou tout autre appareil électronique. À chaque fois qu’une personne, munie de son smartphone, entre ou sort d’une zone, elle franchit la barrière et l’alerte est émise. Afin de comprendre le geofencing, il faut aussi comprendre le fonctionnement des applications. La base du geofencing demeure la Radio Frequence Identification (RFID) ou le positioning system (GPS). Pour une vue satellite, plusieurs administrateurs préfèrent utiliser Google Earth. De nombreuses cartes sont disponibles sur internet. La plupart des applications déterminent les barrières virtuelles en se reposant sur la longitude ou la latitude. Il y a deux sortes de barrières virtuelles : les barrières virtuelles passives et actives. Le fonctionnement des barrières virtuelles passives repose sur les données cellulaires ou le WiFi tandis que les barrières virtuelles actives dépendent du RFID ou du GPS. Une géolocalisation des véhicules est une application innovante.

L’utilisation du geofencing dans le domaine du marketing

Le geomarketing a vu le jour lorsque les chercheurs ont constaté que le geofencing est très utile dans le monde du commerce. Déterminer une barrière virtuelle autour d’une boutique est une idée innovante. En effet, l’administrateur a la possibilité d’inciter le visiteur à acheter. Vous pouvez lui envoyer une publicité sur son smartphone ou son mobile. Certains offrent même des remises afin de pousser le client à conclure une vente. Vous pouvez également définir une barrière virtuelle pour lutter contre la concurrence. Si un client s’approche d’un magasin concurrent, vous recevez une alerte et vous pouvez lui proposer une réduction pour qu’il n’achète pas auprès de votre concurrent. C’est la raison d’être du livre blanc geofencing. Vous pouvez donc inciter les clients à venir dans votre magasin.

Les autres secteurs d’application du geofencing

Différentes sortes de domaines utilisent le geofencing. Une entreprise peut avoir des zones interdites à certains personnels. Si un employé s’aventure dans une zone où il ne devrait pas pénétrer, l’application alerte directement l’utilisateur. Le geofencing assure donc cette règle. Il est très utile dans la gestion des ressources humaines. Un autre exemple est le déplacement d’un camion en dehors de son itinéraire. Pour la gestion de flotte de véhicule, une alerte est également émise dès que le chauffeur s’écarte de la zone préalablement déterminée. C’est la géolocalisation des véhicules. De même pour les appareils mobiles empruntés par une société. À partir du moment où les tablettes ou les smartphones sortent de la zone prédéfinie, une alerte est émise et l’appareil est verrouillé. La même technique est utilisée pour la surveillance des prisonniers. Ils sont dotés de bracelets électroniques équipés de l’application du geofencing. En cas de tentative de fuite, une alerte est émise. C’est encore la même chose pour les appareils connectés de la maison comme le thermostat intelligent. Dès que le propriétaire rentre chez lui, la température est réglée par l’engin.

Choix du nouveau forfait : comment estimer sa consommation de data ?
Pourquoi se former pour devenir un expert cybersécurité ?